Entreprises & marchés

Bourse : Jumia visée par un recours collectif devant un tribunal de New York

L'introduction en bourse de Jumia, active dans 14 pays africains, lui a permis de lever 280,2 millions de dollars. © Wikimedia Commons

Une action en justice vient d'être lancée contre Jumia devant un tribunal de New York, par des investisseurs estimant avoir été trompés par l'e-commerçant. Une conséquence du récent rapport accusateur du cabinet Citron Research.

Les difficultés s’accumulent pour Jumia. Un groupe d’acheteurs a introduit mardi 14 mai un recours collectif devant un tribunal de New York, accusant Jumia et ses deux dirigeants de « déclarations et omissions fausses et trompeuses », avant et depuis sa cotation au New-York Stock Exchange (NYSE).


>>> À LIRE – E-commerce : Jumia présente des résultats mitigés pour début 2019, après des accusations de fraude


Les premières semaines de Jumia sur le NYSE se passaient pourtant bien, jusqu’à la publication d’un rapport du cabinet Citron Research en début de semaine. Celui-ci accuse l’entreprise, sur la base d’une « publication confidentielle » obtenu par le cabinet, d’avoir présenté aux autorités boursières des résultats non conformes à la réalité afin d’accéder au NYSE.

Le cours de l’action continue à baisser

Introduite à 14,5 dollars, l’action Jumia, qui avait au mieux gagné plus de 220 % sur sa valeur d’introduction, était alors retombée de 70 %. En réponse aux accusations, les fondateurs de la start-up ont publié ses résultats financiers pour le premier trimestre 2019 (en hausse, malgré des pertes croissantes), en plus d’indiquer que les chiffres pointés par Citron Research ne se basaient pas sur la même période que ceux utilisés par Jumia lors de son entrée en bourse.

Le cours s’était alors sensiblement amélioré, pour rapidement recommencer décroître. Il s’établissait le 15 janvier à 23,4 dollars, soit 61 % de sa valeur initiale. Reste à voir dans les jours à venir quel sera l’impact du recours collectif engagé.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte