Politique

103 ans après leur signature, les accords Sykes-Picot qui découpèrent le Proche-Orient sont-ils « morts » ?

Des soldats de la coalition internationale lors d'un entraînement avec l'armée irakienne, en avril 2019 au nord de Bagdad (image d'illustration). © Hadi Mizban/AP/SIPA

Le 16 mai 1916, il y a cent-trois ans, les accords Sykes-Picot étaient signés entre la Grande-Bretagne et la France, définissant ce qui constitue aujourd'hui encore la frontière entre la Syrie et l'Irak. Si pour certains ils appartiennent aux livres d’histoire, pour d’autres, la ligne de démarcation qu’ils ont créée - dénoncée notamment par Daesh - est toujours une source importante de conflit.

Il y a cent-trois ans, les accords qui ont redessiné une bonne partie du Proche-Orient ont été signés. Négociés fin 1915 entre Français et Britanniques, paraphés en catimini une année plus tard, en pleine Première guerre mondiale, leur but était de partager les provinces de l’Empire ottoman après son démantèlement.

Un siècle plus tard, si pour certains l’épisode appartient désormais aux livres d’histoire, pour d’autres, la ligne de démarcation sur laquelle il a débouché est toujours au cœur de l’actualité. En effet, en 2016, Daesh a, dans l’une de ses vidéos de propagande, promis d’abolir ces « accords impériaux » et de créer un État islamique sans frontières.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte