Banque

Côte d’Ivoire : Société générale ne distribuera que 17 % de dividendes en 2019

La Société générale de Côte d'Ivoire compte poursuivre son expansion géographique dans le pays (photo d'illustration).

La Société générale de Côte d'Ivoire compte poursuivre son expansion géographique dans le pays (photo d'illustration). © Christophe Ena/AP/SIPA

Impactée par l’affaire Saf Cacao, la Société générale Côte d’Ivoire a annoncé qu’elle ne distribuera cette année que 17% de dividendes, sur un résultat net de 41,8 milliards de francs CFA en 2018.

La Société générale Côte d’Ivoire (Socgen CI) a dévoilé le 14 mai, à Abidjan, ses résultats obtenus sur l’exercice 2018. Si la banque numéro un du pays totalise un bilan de 1 902,6 milliards de francs CFA en 2018, contre 1 655 milliards de F CFA l’année précédente, l’affaire Saf Cacao l’a considérablement impactée, les 12 milliards de F CFA de dette de l’ex-géant du cacao ivoirien ayant été provisionnés par Socgen CI.

Une opération qui aura une incidence directe sur les dividendes que la banque distribuera à ses actionnaires. Sur un résultat net de 41,8 milliards de F CFA réalisé en 2018, la Socgen CI proposera à sa prochaine assemblée générale 7 milliards de F CFA de dividendes à distribuer, soit 17% du résultat net. En 2017, 19 milliards de F CFA, soit 50% du profit, étaient allés dans les comptes des sociétaires.

La banque ivoirienne a néanmoins présenté des indicateurs dans le vert. Le ratio de solvabilité est ainsi de 10,44%, alors que les exigences de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) sont fixés à 10,40%.


>>> À LIRE – Banque : Société générale mise sur l’Afrique


Vers la création de 23 agences

La Société générale de Côte d’Ivoire a également dévoilé ses perspectives pour l’année 2019. Elle prévoit ainsi d’accélérer son développement, en créant 23 agences dans le pays et 60 espaces de libre-service, avec un point particulier pour les villes de l’intérieur du pays.

« Nous allons renforcer notre maillage géographique en province car nous étions concentrés à Abidjan », a expliqué Aymeric Villebrun, le directeur général de la Socgen. « Il y a un potentiel en province que nous voulons capter. Nous allons créer une proximité avec nos clients qui ne parcourront plus de longues distances pour faire leurs opérations », a-t-il indiqué, en précisant que la banque poursuivra son développement dans les innovations technologiques et dans le digital.

Pour la période 2019-2023, une stratégie de financement des petites et moyennes entreprises (PME) a été mise en oeuvre avec un financement de 450 milliards de F CFA axés prioritairement sur l’industrialisation.

Depuis le mois de janvier, l’État ivoirien a également confié à la Socgen le lead d’une syndication d’un prêt direct bancaire, pour un montant de 300 milliards de F CFA, en vue de financer le budget.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte