Archives

Engrais : levée des charges contre OCP au Kenya, une avancée face à la concurrence saoudienne

OCP détient les plus grandes réserves de phosphates au monde. © Alexandre Dupeyron pour JA.

La justice kényane a décidé de retirer les charges retenues contre OCP Kenya et ses administrateurs, en plus de relâcher une cargaison du groupe marocain. Une victoire juridique importante pour le phosphatier qui ambitionne de s'imposer en Afrique de l'Est, une région où la concurrence saoudienne est rude.

La sobriété du communiqué délivré par l’Office chérifien du phosphate (OCP) ce samedi 11 mai indique sans doute mal le soulagement de ce géant marocain.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte