Immigration

Maroc : la Marine royale intercepte 117 migrants en mer

Une embarcation de migrants dans la mer entre le Maroc et l'Espagne (photo d'illustration). © Marcos Moreno/AP/SIPA

La Marine royale marocaine a intercepté, dans la nuit de vendredi à samedi, 117 migrants qui tentaient de traverser la Méditerranée vers l'Espagne à bord de trois embarcations de fortune, a-t-on appris samedi de source militaire.

Les migrants secourus ont été ramenés sains et saufs aux ports de Ksar-sghir et Nador, dans le nord du royaume, a déclaré à l’AFP une source militaire sous couvert de l’anonymat, sans donner plus de précisions.

Les autorités marocaines ont stoppé en 2018 quelque 89 000 « tentatives d’immigration irrégulière » dont 29 000 en mer, selon les chiffres officiels. Depuis le début de l’année, plus de 7 800 migrants ont gagné l’Espagne, deuxième porte d’entrée de l’immigration clandestine en Europe derrière la Grèce, selon l’Organisation internationale pour les Migrations.

Face au flux de migrants, l’Union Européenne a débloqué l’an dernier une enveloppe de 140 millions d’euros pour aider le Maroc à faire face à la migration clandestine, démanteler les réseaux de trafiquants et protéger les migrants vulnérables.

Selon l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH), cette migration génère un « trafic juteux »: 2000 à 5000 euros pour la traversée d’un migrant par voie maritime. Mais les autorités marocaines « traquent et arrêtent les victimes », au lieu de se focaliser sur les trafiquants, regrette-t-elle.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte