Immigration

Maroc : la Marine royale intercepte 117 migrants en mer

Une embarcation de migrants dans la mer entre le Maroc et l'Espagne (photo d'illustration).

Une embarcation de migrants dans la mer entre le Maroc et l'Espagne (photo d'illustration). © Marcos Moreno/AP/SIPA

La Marine royale marocaine a intercepté, dans la nuit de vendredi à samedi, 117 migrants qui tentaient de traverser la Méditerranée vers l’Espagne à bord de trois embarcations de fortune, a-t-on appris samedi de source militaire.

Les migrants secourus ont été ramenés sains et saufs aux ports de Ksar-sghir et Nador, dans le nord du royaume, a déclaré à l’AFP une source militaire sous couvert de l’anonymat, sans donner plus de précisions.

Les autorités marocaines ont stoppé en 2018 quelque 89 000 « tentatives d’immigration irrégulière » dont 29 000 en mer, selon les chiffres officiels. Depuis le début de l’année, plus de 7 800 migrants ont gagné l’Espagne, deuxième porte d’entrée de l’immigration clandestine en Europe derrière la Grèce, selon l’Organisation internationale pour les Migrations.

Face au flux de migrants, l’Union Européenne a débloqué l’an dernier une enveloppe de 140 millions d’euros pour aider le Maroc à faire face à la migration clandestine, démanteler les réseaux de trafiquants et protéger les migrants vulnérables.

Selon l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH), cette migration génère un « trafic juteux »: 2000 à 5000 euros pour la traversée d’un migrant par voie maritime. Mais les autorités marocaines « traquent et arrêtent les victimes », au lieu de se focaliser sur les trafiquants, regrette-t-elle.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte