Politique

Algérie : Louisa Hanoune incarcérée dans l’enquête sur Saïd Bouteflika et les généraux Toufik et Tartag

Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), en avril 2014. © AP/SIPA

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a été placée jeudi 9 mai sous mandat de dépôt par le tribunal militaire de Blida. Elle avait répondu le matin à une convocation du juge d’instruction dans le cadre de l'enquête pour « complot » impliquant Saïd Bouteflika et les généraux Toufik et Tartag.

Louisa Hanoune a été placée jeudi en fin d’après-midi sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal militaire de Blida, avoir été longuement auditionnée depuis le matin. « On ignore les motifs de son incarcération. Le bureau du juge nous a simplement demandé de lui ramener ses médicaments », confie Ramdane Taazibt, député du parti.

La patronne de ce parti d’opposition avait reçu mercredi une convocation du juge d’instruction pour se rendre au tribunal en qualité de témoin, a appris Jeune Afrique de sources internes au PT. « Elle a été convoquée comme témoin et non comme prévenue, explicitait un député du parti qui a souhaité garder l’anonymat. Elle a été appelée à témoigner en sa qualité de responsable politique. » « Elle s’y est rendue sereine », confiait un parlementaire de sa formation qui l’a accompagnée à Blida.


>>> À LIRE – Algérie : Hamid Melzi, le « Richelieu algérien », placé sous mandat de dépôt


Saïd Bouteflika, frère cadet et conseiller de l’ex-président Bouteflika, ainsi que les généraux et ex-patrons du renseignement Mohamed Mediène, dit Toufik, et Athmane Tartag, alias Bachir, ont été placés sous mandat de dépôt ce week-end par le tribunal militaire de Blida, et inculpés pour « atteinte à l’autorité de l’armée » et « complot contre l’autorité de l’État ».

Témoin des discussions sur le report de l’élection

La convocation de Hanoune a-t-elle un lien direct avec l’inculpation de Saïd, Toufik et Tartag ? « Louisa Hanoune se trouve jusqu’à présent [13h40 heure d’Alger] au tribunal militaire de Blida, où elle est entendue comme témoin, selon ce qui a été indiqué sur sa convocation », a confirmé en début d’après-midi un communiqué du PT. Une source proche de la Secrétaire générale (SG) précise que son audition est liée aux discussions qui avaient eu lieu en décembre dernier au sommet du pouvoir autour du report de l’élection présidentielle d’avril 2019, et de l’idée de prolonger le quatrième mandat du président Bouteflika.

La convocation de la SG du PT pourrait être le prélude à la convocation d’autres dirigeants de partis proches du pouvoir ou de l’opposition

L’incarcération de la SG du PT pourrait être le prélude à la convocation d’autres dirigeants de partis proches du pouvoir ou de l’opposition, qui avaient pris part à ces pourparlers pilotés par Saïd Bouteflika. Opposante de longue date, Louisa Hanoune n’a jamais fait mystère de sa proximité avec l’ex-chef de l’État et sa famille. Jusqu’à un passé récent, elle était en contact régulier avec Saïd Bouteflika et aussi avec Zhor, la sœur qui s’occupe de l’ex-président dans sa résidence bunker de Zéralda.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte