Justice

Algérie : Saïd Bouteflika et deux ex-patrons du renseignement placés en détention provisoire

L'ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika lors de sa réélection le 10 avril 2009, conduit par son petit frère Saïd.

L'ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika lors de sa réélection le 10 avril 2009, conduit par son petit frère Saïd. © AP/SIPA

Saïd Bouteflika, le frère de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, et les généraux Mohamed Mediène et Athmane Tartag ont été incarcérés dimanche à l’issue de leur comparution devant le tribunal militaire de Blida. Les trois hommes sont notamment soupçonnés de complot contre l’armée.

Saïd Bouteflika, le frère de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, et les ex-patrons du renseignement – Mohamed Mediène, dit Toufik, et Athmane Tartag, dit Bachir -, ont été placés dimanche en détention provisoire à l’issue de leur comparution devant le tribunal militaire de Blida, où ils avaient été transférés dans la même journée.


>>> À LIRE – Algérie : arrestation de Saïd Bouteflika, frère et conseiller de l’ex-président


Le juge d’instruction militaire près du tribunal militaire de Blida a ordonné leur incarcération provisoire pour « violation de l’autorité de l’armée » et de « conspiration contre l’autorité de l’État », selon un communiqué de la cour d’appel militaire de Blida, a annoncé l’APS, l’agence de presse algérienne.

« Pour les besoins de l’enquête, le procureur militaire de la République près le Tribunal militaire de Blida a chargé un juge d’instruction militaire d’entamer la procédure d’instruction, et après mise en inculpation, ce dernier a rendu des mandats de placement en détention provisoire à l’encontre des trois prévenus », précise le communiqué.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte