Pétrole & Gaz

Nigeria : deux employés de Shell libérés

Un employé de Shell, au large du Nigeria, en décembre 2011 (photo d'illustration). © Sunday Alamba/AP/SIPA

Deux employés de la compagnie pétrolière Shell ont été libérés mardi, six jours après avoir été kidnappés dans le sud du Nigeria par des hommes armés qui ont tué leur chauffeur et leur garde, a annoncé mercredi la police.

Les employés de Shell, dont la nationalité n’a pas été dévoilée, étaient escortés dans un minibus par des policiers lorsqu’ils ont été attaqués le 25 avril dans le district de Rumuji, près de Port-Harcourt, par un groupe d’homme armés.

Les deux hommes ont été libérés mardi, a déclaré le porte-parole de la police de l’État de Rivers (sud), Nnamdi Omoni.

« Enlevés par une bande de voyous la semaine dernière » les deux employés « ont été libérés des griffes de leurs ravisseurs », a déclaré M. Nnamdi sans donner davantage de précisions sur les circonstances de leur libération.

La filiale nigériane de Shell, la Shell Petroleum Development Company of Nigeria Limited (SPDC) avait confirmé l’attaque et l’enlèvement de deux de ses employés, sans autre complèment d’information.

Également dans l’État de Rivers, des hommes armés ont attaqué jeudi dernier un car, tué son chauffeur et enlevé une douzaine de passagers, qui, selon la police, ont été libérés quelques heures plus tard.

Les enlèvements pour rançon visant des Nigérians ou des étrangers sont fréquents, en particulier dans le sud producteur de pétrole. Les victimes sont généralement libérées après versement d’une rançon.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte