Dossier

Cet article est issu du dossier «Un Women in Business Meeting placé sous le signe de l'innovation»

Voir tout le sommaire
Économie

L’innovation et la technologie au cœur des débats du deuxième Women in Business Meeting

AFRICA CEO FORUM : Women in Business Annual Leadership Meeting. JOUR 2 ©François Grivelet.

AFRICA CEO FORUM : Women in Business Annual Leadership Meeting. JOUR 2 ©François Grivelet. © Conférence Plénière + Débat

250 dirigeantes africaines de haut niveau sont attendues à Paris, les 17 et 18 juin prochains, pour débattre de la place des femmes dans les sciences et des effets de la 4e révolution industrielle sur leurs entreprises.

Prolongeant l’engagement de l’Africa CEO Forum en faveur du leadership féminin, le Women in Business Annual Leadership Meeting repose sur une conviction forte : les dirigeantes africaines sont un levier de transformation puissant du continent. Organisé pour la première fois en juillet 2018 à Paris, l’événement a rassemblé plus de 150 femmes parmi les plus influentes du secteur privé africain avec, à la clé, la naissance du Women in Business Network, le premier réseau féminin d’influence panafricain.

À l’heure où seule une minorité de femmes africaines occupent des postes de décisions dans la science et l’innovation, la deuxième édition du Women in Business Annual Leadership Meeting placera au centre des discussions l’impact des nouvelles technologies dans le monde des affaires et la place des femmes dans le domaine scientifique et des technologies. Intelligence artificielle, robotisation, internet des objets : miser sur la science est essentiel pour accélérer la croissance et répondre aux nombreux besoins du continent, dans des domaines aussi variés que l’agriculture, la santé, l’énergie ou la finance.

De grands noms du secteur privé

250 cheffes d’entreprises et d’institutions publiques africaines, dirigeantes de multinationales et de cabinets de conseil actifs en Afrique débattront de ces sujets au cours de conférences interactives. Pendant deux jours, elles échangeront également lors de masterclasses inspirantes et d’ateliers pratiques avec pour objectif de développer leurs capacités de leadership.

Parmi les dirigeantes africaines de haut niveau attendues pour prendre part aux débats : Elisabeth Medou Badang, porte-parole et directrice d’Orange pour la zone MEA ; Cathia Lawson-Hall, directrice des institutions financières pour l’Afrique de Société générale ; Lucy Quist, co-fondatrice de Women Network ; Toyin Sanni, PDG d’Emerging Africa Group ; Anta Babacar Ngom, directrice générale de Sedima ; Habiba Laklalech, directrice générale adjointe de la Royal Air Maroc ; Nadia Fettah, directrice générale de Saham Finances ; Ibukun Awosika, présidente de First Bank PLC ; Massogbé Touré, présidente de Sita ; Françoise Remarck, présidente du conseil d’administration de Canal + Côte d’Ivoire ou encore Martine Coffi-Studer, présidente du conseil d’administration de Bolloré Côte d’Ivoire.

Pour suivre l’événement sur les réseaux sociaux : #ACFWIB19

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte