Politique

Sénégal : le surprenant silence de l’opposition face à la révision constitutionnelle

Macky Sall après avoir voté à Fatick lors de la présidentielle, le 24 fevrier 2019. © Sylvain CHERKAOUI pour JA

Le projet de loi visant à réviser la Constitution en vue de supprimer le poste de Premier Ministre sera soumis au vote des députés le 4 mai prochain. Tandis que l'exécutif engage cette réforme à marche forcée, l'opposition reste étonnement muette.

Pendant toute la campagne présidentielle, l’opposition n’a eu de cesse de dénoncer ce qu’elle considère comme un « virage autoritaire » de Macky Sall. Mais depuis le 6 avril, et l’annonce du projet de révision constitutionnelle visant à supprimer le poste de Premier ministre, elle est inaudible.

Le projet, validé en Conseil des ministres le 17 avril, a été présenté ce jeudi à l’Assemblée nationale. Le gouvernement, qui poussait pour une adoption la plus rapide possible, a obtenu gain de cause : les députés ont choisi la voie de la procédure d’urgence. Mardi 30 avril, le texte sera présenté en Commission des lois, et le vote a été fixée au samedi 4 mai, lors d’une séance plénière.


>>> À LIRE – Sénégal : la révision constitutionnelle provoquerait un basculement de régime inédit


Une réforme en profondeur – qui vise à modifier ou abroger vingt-deux articles de la Constitution sénégalaise – que l’exécutif engage donc à marche forcée. Et ce, sans que les poids lourds de l’opposition ne fasse entendre leur voix.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte