Archives

Inquiétudes à l’Ubaf

En rachetant, en juin 2003, le Crédit Lyonnais, le Crédit agricole a du même coup acquis la participation que sa consoeur détenait dans le capital de l’Union de banques arabes et françaises (Ubaf). Et il est aujourd’hui désireux de s’en séparer, en bloc. Bien que la décision n’ait pas encore été rendue publique, les actionnaires arabes s’en inquiètent, et il en sera sûrement beaucoup question lors de l’assemblée générale du 26 mai, à Paris, au cours de laquelle une augmentation de 43 % des bénéfices devrait être annoncée. Créée en 1970 pour favoriser la coopération franco-arabe, l’Ubaf dispose d’un capital de 228,3 millions d’euros, répartis entre le Lyonnais (43,93 %) et dix-neuf établissements arabes. Son chiffre d’affaires a été de 55,2 millions d’euros en 2003.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte