Banque

Airtel et BGFI s’associent en Afrique pour développer la banque mobile

BGFI Bank est actif dans 10 pays africains. © Joan Bardeletti/JA

BGFI Bank vient de conclure un partenariat avec Airtel. Les clients de la banque gabonaise pourront désormais accéder à leur compte en utilisant le service de "mobile banking" Airtel Money en RDC, au Congo, au Gabon et à Madagascar.

L’opérateur Bharti Airtel a annoncé le mercredi 6 août 2014 la signature d’un accord avec le groupe bancaire gabonais BGFI. Ce partenariat ouvre aux clients de BGFI la possibilité de gérer leur compte bancaire depuis un téléphone mobile, à travers le service « Airtel Money », dans quatre pays africains : RD Congo, Congo-Brazzaville, Gabon et Madagascar.

« Selon les termes de l’accord, les clients d’Airtel Money qui ont un compte chez BGFI pourront transférer de l’argent entre leur compte bancaire et leur compte mobile », a fait savoir Bharti Airtel Africa dans un communiqué. « Ils auront aussi la possibilité de consulter leur solde, confirmer des transactions, commander des carnets de chéquier et des cartes de crédit, ainsi qu’accéder à leurs relevés bancaires, tout cela depuis leur téléphone portable ».

Lire aussi :

Banque : BGFI face à Afriland, qui l’emporte ?

Henri-Claude Oyima : l’expansion de BGFI Bank passera pas une série d’acquisitions

Les clients d’Airtel Afrique accèderont gratuitement à Wikipedia

Airtel dépasse la barre des 60 millions de clients en Afrique

Ils pourront également retirer de l’argent aux guichets des agences BGFI sans utiliser de carte électronique. Les dispositions de l’accord incluent aussi le « lancement de comptes d’épargne mobile, de prêts mobiles et de services de transfert d’argent à l’international ».

Partenariat gagnant – gagnant

Les deux groupes présentent ce partenariat comme une opération gagnant-gagnant. « C’est une étape importante pour Airtel Africa », s’est félicité Chidi Okpala, directeur Afrique d’Airtel Money, avant de préciser que l’opérateur cherchait à « élargir la couverture géographique du service ‘Airtel Money’ à l’échelle panafricaine ».

De son côté, Henri-Claude Oyima, patron du groupe bancaire gabonais, s’est dit « conscient que le téléphone mobile sera demain indispensable pour distribuer les services financiers de BGFI ». « Cette décision est au coeur de notre stratégie multi-canaux », a-t-il ajouté.

Présence africaine

Actif dans dix pays africains, le groupe BGFI Bank compte être présent dans 15 pays du continent d’ici à 2015. Une vocation panafricaine assumée qu’il partage avec Bharti Airtel qui dispose de filiales dans 17 pays du continent.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte