Transport aérien

Air Sénégal : le directeur général Philippe Bohn démissionne

L'A330neo d'Air Sénégal. © Airbus

Après vingt mois à la tête d'Air Sénégal, le Français Philippe Bohn vient de tirer sa révérence, même s'il reste administrateur de la compagnie nationale. Ibrahima Kane, jusque-là directeur général du Fonsis, devrait le remplacer à ce poste.

Les rumeurs allaient bon train déjà depuis une quinzaine de jours, et l’information a été confirmée à Jeune Afrique par une source proche du dossier. Philippe Bohn a bien remis sa démission du poste de directeur général d’Air Sénégal, qu’il occupait depuis août 2017. Prévue depuis janvier, la démission a été validée le 18 avril par le président Macky Sall, dont Philippe Bohn est un proche.

D’après nos informations, l’ancien “Monsieur Afrique” d’Airbus ne quitte pas pour autant la compagnie. Il en est promu administrateur, en charge du lancement de la desserte Dakar-New York (prévue fin 2019, dès la réception du second Airbus A330 neo) et de la levée de fonds. La compagnie travaille actuellement avec la Banque Lazard à l’ouverture de la première tranche du capital (30 %), qui s’élève à 90 millions d’euros.

Remplacé par le DG du Foncis

Alors qu’une short-list circulait ces derniers jours autour de plusieurs noms, c’est Ibrahima Kane, jusque-là directeur général du Fonds souverain d’investissement stratégique (Fonsis), qui doit lui succéder. Le responsable du Fonsis avait notamment travaillé sur le bouclage du montage financier nécessaire à l’achat des appareils d’Air Sénégal.

Numéro deux de la compagnie, Jérôme Maillet, directeur des partenariats et des investissements, reste à son poste. Nommé en août 2017, le duo de dirigeants français avait pour mission de lancer la compagnie sous les meilleurs auspices, en développant rapidement une flotte et des dessertes, notamment avec Paris, avant l’échéance présidentielle de février dernier. Tout cela en étant un gage de confiance pour les investisseurs et les prêteurs.

Le nouveau directeur général aura pour principale mission de continuer à recruter et à former les équipes.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte