Archives

Loïk Le Floch-Prigent chez Boni Yayi

| Par Jeune Afrique

L’ancien président de la compagnie française Elf (absorbée depuis par Total), Loïk Le Floch-Prigent, a été reçu le 21 juillet à Cotonou par le chef de l’État béninois Boni Yayi. Il l’avait déjà rencontré à Paris en juin. Le Français faisait partie d’une délégation d’hommes d’affaires venus signer des contrats avec le gouvernement béninois. Après avoir passé plusieurs années en prison dans le cadre du procès sur les pratiques mafieuses d’Elf, l’ex-PDG tente aujourd’hui, disent certains de ses amis, de servir l’Afrique du bon côté et en toute transparence. Il conseille quelques dirigeants africains, dont le Tchadien Idriss Déby Itno, en matière pétrolière.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte