Justice

Libye : l’ANL de Khalifa Haftar accusée de crimes de guerre à Derna

Le maréchal Khalifa Haftar à Al Marj, au nord-est de Benghazi, en Libye, le 22 mars 2017. © Mohammed El-Sheikhy/AP/SIPA

Alors que les combats font rage à Tripoli, les témoignages se multiplient sur les exactions commises dans cette ville, longtemps opposée à Khalifa Haftar. Le maréchal s’en défend en affirmant avoir « libéré Derna, ville chère à tous les Libyens » et « dernier bastion de l’organisation al-Qaïda ». Décryptage.

L’escalade de la violence dans l’ouest libyen et l’offensive de Khalifa Haftar, qui menace directement le Gouvernement d’union nationale, formé sous l’égide de l’ONU, font craindre une crise humanitaire d’ampleur pour Tripoli, qui compte plus d’un million d’habitants.


>>> À LIRE – Libye : au moins 121 morts et 600 blessés dans les combats près de Tripoli


L’offensive sur la capitale libyenne n’est que le dernier épisode d’une série de prise de différentes agglomérations par l’ANL, au prix parfois de présumées violations graves des droits humains. En Cyrénaïque même, où l’ANL n’a pu établir son contrôle complet sur la ville de Derna qu’en février, de nombreux témoignages relatent ces abus, qui se poursuivraient depuis le début du siège de celle-ci en 2016. Jusqu’alors, Derna état la seule cité du « Croissant pétrolier » qui échappait à son contrôle. « C’était une obsession pour le maréchal », explique l’activiste canado-libyen Gaith al-Sanusi, originaire de la localité.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte