Entreprises & marchés

Tunisie : Khaled Bouricha s’apprête à succéder à Abdelwahab Ben Ayed à la tête de Poulina

Les sociétés de Poulina Group Holding élaborent et commercialisent une large gamme de produits tels que les crèmes glacées, yaourts, desserts, produits laitiers... © Groupe poulina (capture d'ércan)

Après le décès du président et fondateur de l'emblématique groupe tunisien, le 4 avril, le conseil d'administration de Poulina s'est réuni ce 10 avril. Le but de cette réunion : entériner la nomination de Khaled Bouricha à la tête du groupe, même si l'information ne sera officialisée que via une publication du journal officiel.

Bien avant le décès du PDG et fondateur de Poulina Group Holding (PGH), Abdelwahab Ben Ayed, le 4 avril, son successeur était déjà désigné, en la personne de Khaled Bouricha. Selon les informations recueillies par Jeune Afrique, le groupe aurait même d’ores et déjà déterminé des numéros 3 – Ahmed Bouzguenda – et 4 – Slim Ben Ayed -, selon un classement largement partagé.

Cette succession devait être validée ce 10 avril lors d’une réunion du conseil d’administration, mais aucune confirmation officielle n’a pu être donnée : cotée en bourse, le groupe Poulina doit d’abord informer le conseil du marché financier de sa décision et publier cette nomination au journal officiel.

Le choix de la continuité

« Si nous en informons la presse avant, nous risquons de se faire sévèrement recadrer par le CMF », explique Lassaad Khdimi, chargé de la communication chez le groupe Poulina, sollicité à de nombreuses reprises depuis le décès du fondateur de l’empire présent dans l’agroalimentaire, l’immobilier, les biens d’équipement, l’industrie de l’acier, le commerce, le tourisme ou encore les nouvelles technologies.

Khaled Bouricha, à la tête du conseil d’administration de Poulina Holding, c’est en quelque sorte le choix de la continuité, Khaled Bouricha assurant depuis près de dix-huit mois la vice-présidence du conseil d’administration, aux côtés d’Abdelwahab Ben Ayed, ainsi que la direction générale de Poulina. « À ce moment-là, le Groupe rendu public un organigramme très clair qui ne laisse aucune place au hasard », rappelle un haut cadre du groupe.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte