Hôtellerie

Airbnb revient sur sa décision de se retirer des colonies de Cisjordanie occupée

L'écran d'un ordinateur. © AFP

La plateforme de location saisonnière Airbnb a annoncé le 9 avril revenir sur sa décision très controversée de cesser de référencer des logements situés dans les colonies israéliennes de Cisjordanie occupée, mettant ainsi fin aux poursuites engagées contre elle.

« Nous comprenons la complexité de ce sujet », a souligné Airbnb. Et de préciser: « nous continuerons à accepter des offres de location en Cisjordanie, mais Airbnb ne tirera aucun bénéfice de l’activité dans la région ». L’entreprise a affirmé que tout bénéfice réalisé dans l’ensemble de la Cisjordanie serait remis à une organisation humanitaire à but non lucratif opérant dans différentes parties du monde, précise le communiqué.

L’entreprise était poursuivie en Israël mais aussi devant un tribunal fédéral américain, où des plaignants juifs américains l’accusaient de discrimination religieuse.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte