Politique économique

Guinée équatoriale : le ministre de l’Économie limogé pour « irrégularités »

Lucas Abaga Nchama. © Eric Larrayadieu/Africa CEO Forum

Lucas Abaga Nchama, ex-gouverneur de la BEAC, a été limogé par décret présidentiel de ses fonctions de ministre des Finances, de l’Économie et de la Planification de la Guinée équatoriale, suite à des « irrégularités commises dans l'exercice de ses fonctions ».

Lucas Abaga Nchama,  ministre des Finances, de l’Économie et de la Planification de Guinée équatorialea été limogé de son poste actuel pour des « irrégularités commises dans l’exercice de ses fonctions », indique sans autre détail le décret émanant de la présidence équato-guinéenne.

Gouverneur de la Banque des États d’Afrique centrale (BEAC) de 2010 et 2017, il avait pris la tête de l’institution régionale en pleine déroute, après un scandale de détournement de fonds, et s’était employé à en restaurer la crédibilité, tout en incitant ses États-membres à diversifier leur économie pour réduire leur dépendance au pétrole.

Il a été remplacé par Cesar Agusto Mba Abogo, secrétaire d’État depuis fin 2013 auprès du ministère des Finances, chargé du programme de développement économique « Guinée équatoriale Horizon 2020 ».


>>> À LIRE – Guinée équatoriale : diversification sur tous les fronts


Avant 2013, le nouveau ministre avait occupé durant deux ans les fonctions de directeur général de l’économie pétrolière au sein du ministère des Mines, de l’Industrie et de l’Énergie.

En Guinée équatoriale, les recettes publiques ont fondu depuis la baisse du cours du pétrole en 2014, plongeant le pays – comme le Gabon voisin – dans un marasme économique dont il peine à sortir. Si le cours de l’or noir est depuis remonté, il n’a toutefois pas retrouvé son niveau d’avant la crise.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte