Société

Cameroun : Jean-Pierre Saah, un producteur de musique influent et controversé

Jean-Pierre Saah a été retrouvé mort à son domicile de Douala (photo d'illustration). © Flickr/CC/Christine Vaufrey

Il continue de fasciner malgré son décès, le 31 mars dernier, à la suite d’une agression à son domicile. La fin du parcours d’un magnat des affaires qui aura marqué de son influence l’univers musical africain de ces trois dernières décennies.

Il ne disposait d’aucune page officielle sur Internet. Pas de profil Facebook, pas de compte Twitter. Les photos de lui sont rares. Les informations le concernant, elles, sont presque inexistantes sur les moteurs de recherche. C’est que la vie de Jean-Pierre Saah, tué le 31 mars dernier à l’âge de 65 ans, était entourée de bien de mystères. « Il était très ouvert, recevait tout le monde chez lui et était toujours prompt à écouter et aider », rectifie d’emblée Bertrand Nono, son petit frère, qui reçoit avec son oncle dans la maison du défunt à Bonabéri, un quartier de Douala. Celle-là même où l’homme que l’on retient comme étant un homme d’affaires et un producteur de musique influent a été tué deux semaines plus tôt par des individus encore non identifiés.

C’est ici, dans cette villa avec jardin plongée dans le deuil, que s’est installée sa famille. Dans l’attente des funérailles, ils reçoivent quotidiennement des visiteurs, remettant les pièces du puzzle en place afin de constituer la personnalité de Jean-Pierre Saah.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte