Transport aérien

Paris-Abidjan : Air France abandonne l’A380 et augmente ses fréquences

Un A380-800 en décembre 2018. © CC / Wikipedia

À partir de ce mois d'avril, le pavillon français passe de 14 à 17 dessertes hebdomadaires sur la ligne Paris-Abidjan-Paris. Une augmentation des cadences permise par le remplacement de la flotte de cinq A380 par des appareils plus petits.

Après être passé de dix à quatorze vols hebdomadaires en octobre 2018, Air France commence à partir de ce 2 avril un nouveau programme qui impliquera l’ajout de trois vols supplémentaires entre Paris et Abidjan.  La fréquence ajoutée partira de Paris, les lundis, jeudis et samedis à 18 h 30 et d’Abidjan les mardis, vendredis et dimanches à 00:55 (heures locales dans les deux cas). Une escale à Bamako est maintenue quotidiennement.

« Ce nouveau programme a pour but de donner plus de flexibilité aux voyageurs » a expliqué un dirigeant d’Air France, précisant  que la desserte ne serait plus assurée par le super jumbo A380, d’une capacité de plus de 500 personnes, mais par les Boeing 777-300er (408 places) et des Dreamliner du constructeur américain (250 places).

 

La compagnie étudie cependant la possibilité de mettre sur la ligne l’un de ses gros porteurs A350 d’une capacité maximale de 440 passagers pour suppléer l’arrêt des vols des A380 entre les deux métropoles, ajoute-t-il.

En tête sur les destinations européennes

Alors que la compagnie française reste un solide leader sur les destinations européennes proposées depuis l’aéroport d’Abidjan, le trajet Paris-Abidjan-Paris est pour elle l’une de ses lignes les plus rentables, après le Paris-New-York-Paris. Au cours des deux premiers mois de l’année, le transporteur tricolore a ainsi totalisé 44 370 passagers, contre 18 860 pour Corsair, son concurrent direct.

Malgré l’ouverture d’une ligne Abidjan-New York en 2018, Ethiopian Airlines reste quant à elle loin derrière, avec 16 812 passagers transportés entre Abidjan-Adis Abeba et New York sur la même période. Quant à la Royal Air Maroc (RAM) totalisait fin février 17 154 voyageurs.

La compagnie nationale, Air Côte d’Ivoire, dont l’aéroport d’Abidjan est le hub naturel, reste de son côté numéro un sur les destinations africaines hors Maghreb et Afrique australe. La compagnie ivoirienne avait transporté fin février 114 296 voyageurs. Les discussions entre Air France et Air Côte d’Ivoire pour le partage de codes sont en cours de finalisation, précise notre interlocuteur au sein de la compagnie française, selon lequel le processus en est à « l’étude des détails opérationnels ».

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte