Sécurité

Moncef Kartas, l’expert de l’ONU arrêté à Tunis, allait-il pointer le rôle de la troïka dans la livraison d’armes en Libye ?

Moncef Kartas, membre du panel d'experts de l'ONU pour la Libye. © YouTube/War and Peace Talk

Selon nos sources, Moncef Kartas, membre du panel d'experts des Nations unies pour la Libye arrêté le 26 mars à Tunis, devait présenter, en marge du sommet de la Ligue arabe, les conclusions de son enquête sur les livraisons d'armes à des milices libyennes entre 2012 et 2013.

Tuniso-Allemand, Moncef Kartas, expert qui menait, pour le compte de l’Organisation des Nations unies (ONU), une enquête sur les violations de l’embargo sur les armes en Libye, a été arrêté à son arrivée à Tunis le 26 mars. L’affaire serait restée secrète, s’il n’y avait eu une correspondance de l’ONU signalant aux autorités tunisiennes la disparition de l’intéressé. Ce dernier, qui venait d’arriver de Rome, a été interpellé à sa sortie de l’aéroport par 12 policiers en civil. Il n’a plus donné de nouvelles depuis.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte