Droits de l’homme

« En Arabie saoudite, les cheikhs qui ne suivent pas le wahhabisme sont considérés comme des gens à abattre »

Salman al-Awdah, prédicateur saoudien, a été arrêté le samedi 9 septembre 2017. © Capture d'écarn du compte officiel de Salman al-Oudah

Connu pour son approche réformiste, le cheikh Salman al-Awdah a été interpellé en septembre 2017, alors que le prince héritier Mohamed Ben Salman (MBS) lançait une campagne d’arrestation d’hommes d’affaires soupçonnés de corruption. Aujourd'hui, après des procès retardés à de multiples reprises, il risque d'être exécuté. Son fils explique à Jeune Afrique les raisons de sa mise en détention.

Salman al-Awdah est l’un des cheikhs les plus influents dans le monde arabe et auprès de la jeunesse saoudienne. L’écrivain est l’un des pionniers de la Sahwa al-Islamiyya (L’éveil islamique). Si la mouvance se rattache à l’origine au salafisme, elle s’est surtout fait connaître pour ses positions politiques : contestation du pouvoir absolu du roi, appel à une ouverture politique sur des fondements religieux, rejet de l’alignement sur la politique étrangère des États-Unis. Le mouvement s’est d’ailleurs signalé en critiquant vertement la présence des troupes américaines dans la péninsule arabique à partir de la première guerre du Golfe en 1991.

Il est aujourd’hui contesté par le courant salafiste madkhali, qui professe l’obéissance absolue au « gouverneur », et qui tente d’endiguer l’influence de la Sahwa en Arabie saoudite. Arrêté peu après le lancement d’une vaste opération de lutte anti-corruption orchestrée par MBS en septembre 2017, il est emprisonné depuis, avec des procès toujours reportés, et risque la peine capitale – ainsi que deux autres cheikhs, Awad al-Qarni et Ali al-Omari. Ce qu’il lui est reproché : il a appelé, dans l’une de ses dernières publications avant son interpellation, à la reprise des relations diplomatiques entre l’Arabie saoudite et le Qatar.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte