Transport aérien

RDC – Rwanda : Rwandair ouvrira une ligne directe entre Kigali et Kinshasa en avril

Les passagers de RwandAir montent a bord d’un de ses Airbus A330.Photo:Cyril NDEGEYA © CYRIL NDEGEYA

La compagnie nationale rwandaise a signé le 20 mars à Kinshasa un accord pour ouvrir une ligne directe entre Kigali et la capitale de la RDC. La liaison devrait être effective d'ici un mois.

Rwandair met le cap sur la République démocratique du Congo. La compagnie aérienne rwandaise lancera une ligne directe entre Kigali et Kinshasa « dès le mois prochain », a expliqué à Jeune Afrique Yvonne Makolo, PDG de la compagnie, sans annoncer de date précise.

En déplacement dans la capitale congolaise, Yvonne Makolo a confirmé la signature d’un Bilateral Air Service Agreement (BASA), à la suite duquel la compagnie rwandaise va pouvoir desservir dès avril son voisin congolais. Accompagnée dans sa délégation de Silas Udahemuka, directeur général de l’aviation civile, elle a notamment rencontré le président congolais, Félix Tshisekedi.

« RwandAir se réjouit de cette évolution positive. Relier le Rwanda et la RDC par voie aérienne permettra de mieux servir les populations de cette région et de faciliter le commerce et le développement », a ajouté la patronne de Rwandair. Cette nouvelle ligne sera viable tant pour les passagers que pour le fret.

Rapprochement diplomatique

L’ouverture de cette nouvelle liaison s’inscrit dans la dynamique de développement de la compagnie rwandaise qui continue de jouer des coudes pour se faire une place au milieu de mastodontes de la région comme Ethiopian Airlines ou Kenya Airways et promet d’ouvrir d’autres lignes, notamment en direction de New-York à l’été.

Un développement qui sera accompagné par l’ouverture prochaine de l’aéroport de Bugesera, mais qui ne se fait pas à moindre frais, puisque l’État continue de renflouer chaque année la compagnie (440 millions de dollars entre 2013 et 2016). La compagnie table cette saison sur 1,2 million de passagers contre 1 million en 2017-2018  et 700 000 en 2016-2017.

La ligne Kigali-Kinshasa s’ouvrira dans un contexte diplomatique favorable entre deux pays aux relations historiquement tumultueuses. Signe de l’amélioration des rapports entre les deux États, le nouveau président congolais se rendra dans la capitale rwandaise le 26 mars. Ce sera la première visite de Félix Tshisekedi à Kigali depuis son investiture en janvier. La dernière visite au Rwanda de son prédécesseur, Joseph Kabila, remontait à août 2016.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte