Société

Ahmed Benchemsi

| Par Jeune Afrique

Journaliste, 35 ans, Maroc

Profession : iconoclaste. Vocation : déplacer les lignes rouges. Quitte, parfois, sans toujours le vouloir, à les franchir et à provoquer l’ire de la monarchie et la colère de la justice, comme en août 2007, après un commentaire impertinent sur un discours royal. Malgré son jeune âge, Ahmed Reda Benchemsi, le directeur des hebdomadaires Tel Quel et Nichane, est devenu une figure incontournable du journalisme marocain. Et la coqueluche des médias étrangers. Laïc, volontiers irrévérencieux, cet ancien correspondant de Jeune Afrique dénonce chaque semaine, avec verve et talent, l’hypocrisie des mÂurs sociales et politiques de son pays. Et ça marche ! Cinq ans après sa création, Tel Quel est devenu le leader de la presse magazine francophone, avec une moyenne de 25 000 exemplaires vendus. Son petit frère Nichane, publié en darija, l’arabe dialectal, qui a fêté son premier anniversaire en septembre 2007, semble bien parti pour l’imiter.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte