Elections

Suspension de l’installation des sénateurs en RDC : la périlleuse démarche de Félix Tshisekedi

Félix Tshisekedi brandit la Constitution lors de son investiture, le 24 janvier 2019. © REUTERS/Olivia Acland

En décidant de suspendre l’installation des sénateurs, de reporter l’élection des gouverneurs et en réclamant des enquêtes sur les soupçons de corruption, Félix Tshisekedi a frappé un grand coup, lundi. Au risque d’engager un bras de fer avec les partisans de Joseph Kabila, qui tiennent la majorité à l’Assemblée et au Sénat.

C’est un signe de rupture autant qu’une déclaration d’autonomie. Félix Tshisekedi a décidé, via la réunion interinstitutionnelle convoquée lundi, de suspendre l’installation du nouveau Sénat – prévue le 30 mars, avec une trés large majorité de sénateurs acquise à Joseph Kabila –, de reporter l’élection des gouverneurs prévue fin mars et a enjoint le procureur de diligenter des enquêtes sur les allégations de corruption à l’encontre de députés provinciaux « corrompus » et de sénateurs « corrupteurs ».

Moins de deux mois après son investiture, ces annonces fortes sont un signal clair de Félix Tshisekedi : il entend ainsi réaffirmer le combat qu’il a promis d’engager contre la corruption et l’impunité, pour l’état de droit et la moralisation de la vie politique congolaise. Selon des proches du président congolais, il s’agit « d’éviter que les institutions de la République soient souillées » par « une corruption institutionnalisée ».

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte