Agroalimentaire

Bénin : Fludor, nouveau roi du coton ?

Le chiffre d'affaires de la filière cotonnière devrait être amputé cette année de 50 milliards de dollars. DR. ©

Pour sortir sa filière cotonnière de l'impasse, le Bénin négocie avec l'entreprise Fludor, productrice d'huile de coton, et envisage de lui confier la gestion d'une zone de production d'une superficie de 200 000 hectares.

Au Bénin, les résultats de la campagne cotonnière 2013-2014 s’annoncent désastreux. Attendu à 170 milliards de F CFA (259 millions d’euros), le chiffre d’affaires de la filière devrait être amputé d’environ 50 milliards.

Lire aussi :

Coton : le Bénin reprend difficilement la main

Bénin : la filière coton poursuit sa reprise

Bénin : des champs de coton enfin revigorés

Fludor à la rescousse

En cause : la désorganisation du secteur et les perturbations nées de la chute de Patrice Talon, ex-magnat du coton dans le pays.

Pour sortir de cette situation, l’État est en discussion avec l’entreprise Fludor, qui produit de l’huile de coton. En jeu : la gestion à titre expérimental de la filière (de la fourniture des semences jusqu’à l’égrainage), d’une zone de près de 200 000 ha située dans le nord-ouest du pays. Soit un tiers du potentiel de production béninois.

Pour rappel, Fludor, dont la production d’huile et de tourteaux à base de graines de coton a démarré au Bénin en mai 2000, compte 230 salariés dans le pays et a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 15,7 milliards de F CFA (environ 32 millions d’euros).

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte