Économie

Fiscalité : Abu Dhabi « regrette » son inclusion sur une liste noire de l’UE

Le Parlement européen, en 2017. © Jean Francois Badias/AP/SIPA

Le gouvernement des Émirats arabes unis a « regretté » la décision de l'Union européenne de l'inscrire sur une liste de pays peu coopératifs en matière de fiscalité, affirmant au contraire œuvrer progressivement pour se conformer aux exigences de l'UE.

« Cette inclusion a été faite en dépit de l’étroite coopération des (Émirats) avec l’UE sur cette question et des efforts en cours pour satisfaire toutes les exigences de l’UE », affirme une déclaration relayée le 12 mars au soir à Abu Dhabi par l’agence officielle WAM.

Plus tôt dans la journée, les 28 États membres de l’UE ont élargi leur liste noire des paradis fiscaux pour la porter de 5 à 15 pays en y incluant les Émirats arabes unis.

Calendrier de mesures

Selon Abu Dhabi, les Émirats « demeurent fermement attachés à leur politique de longue date consistant à respecter les normes internationales les plus élevées en matière de fiscalité, y compris les exigences de l’OCDE, et continueront à actualiser leur cadre législatif national à cet égard ».


>>>  À LIRE – Arabie saoudite : l’Union européenne et l’ONU durcissent le ton après l’affaire Khashoggi


« Dans le cadre de cet engagement », poursuit le texte, les Émirats ont communiqué à l’UE « un calendrier détaillé des mesures qu’ils mettent actuellement en œuvre, conformément à leur processus juridique souverain et à leurs exigences constitutionnelles ». Dressée pour la première fois par l’Union européenne en décembre 2017 à la suite de plusieurs scandales, dont les Panama Papers et LuxLeaks, la liste a pour objectif de lutter contre l’évasion fiscale des multinationales et des grandes fortunes.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte