Dossier

Cet article est issu du dossier «Hôtellerie : une pléthore de projets africains»

Voir tout le sommaire
BWT PERMO
Hôtellerie

Odalys implante son premier appart’hôtel africain à Douala

Le concept "appart'hôtel" d'Odalys réuni chambre, salle de bain, coin cuisine et espace bureau dans un même logement.

Le concept "appart'hôtel" d'Odalys réuni chambre, salle de bain, coin cuisine et espace bureau dans un même logement. © / Odalys

Le groupe français décide d’implanter son premier projet d’Odalys City dans la capitale camerounaise. Ce concept d’appart’hôtel sera opérationnel en 2022.

Le premier appart’hôtel du continent sous la marque Odalys City sera implanté à Douala. Le groupe français Odalys a annoncé le 8 mars avoir validé ce projet qui sera opérationnel en 2022.

Avec 130 clés, cet appart’hôtel sera constitué d’appartements de deux à trois pièces, d’une ou deux chambres avec salle de bains, un espace bureau, un coin cuisine et une connexion Internet. La résidence sera également équipée d’un restaurant, un toit-terrasse (rooftop), une piscine extérieure, un espace de bien-être et une salle pour accueillir des séminaires.

Exporter le concept à Abidjan et à Lomé

Le choix de la capitale économique camerounaise n’est pas anodin. « Au Cameroun comme dans la majorité des pays d’Afrique subsaharienne, l’offre d’hébergement en appart’hôtel n’existe pas sur le marché et l’offre hôtelière existante est majoritairement haut de gamme et vieillissante. On observe également l’émergence d’une classe moyenne de plus en plus nombreuse à voyager dans les pays frontaliers, une clientèle en attente de structures d’hébergements offrant le confort et la liberté d’un appartement ainsi que les équipements et services d’un hôtel », dévoile le directeur du développement d’Odalys, Frédéric Benand, dans le communiqué publié par l’entreprise.

L’Odalys City de Douala s’inscrit dans la stratégie d’internationalisation de la filiale du groupe Duval, notamment dans le segment appart’hôtel. Outre la ville de Douala, Odalys compte développer le concept à Abidjan (Côte d’Ivoire) et à Lomé (Togo). Le numéro deux européen dans l’hébergement touristique, d’affaires et étudiant étudie également des opportunités au Sénégal, au Tchad, en Guinée et en Éthiopie.

Présent dans le loisir avec 400 résidences touristiques en France et en Europe du Sud, dans l’hébergement estudiantin (Odalys Campus) et les appart’hôtels, le groupe français a réalisé un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros en 2018.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte