Politique

Mali : Sékou Allaye Bolly, le commerçant peul qui voulait réintégrer les anciens jihadistes

Sékou Allaye Bolly dans sa caserne à Mopti, le 12 mars 2019. © Baba Ahmed pour JA

Alors que le processus du DDR (Désarmement, démobilisation et réinsertion) tarde à être lancé dans la région de Mopti, Sékou Allaye Bolly s'emploie à extraire les jeunes Peuls des griffes des groupes armés jihadistes. Portrait.

Périphérie de Sévaré, à 15 kilomètres de Mopti, le 12 mars dernier. Sékou Allaye Bolly, 30 ans, rend visite à sa caserne où sont cantonnés des jeunes Peuls qui grossissaient auparavant les rangs des jihadistes. Dans ce lieu de transit, plusieurs dizaines de combattants cohabitent en attendant le démarrage du DDR (Désarmement, démobilisation et réinsertion).

« Il y avait une centaine de jeunes Peuls dans ce camp, mais les autorités l’ont fermé par peur d’une révolte. Cette base a été rouverte à la condition qu’elle devienne un lieu de transit pour les combattants candidats au DDR », explique Sékou Allaye Bolly, un commerçant notamment spécialisé dans les fournitures de bureau, qui comptait entre autres le gouvernement parmi ses clients. Pour continuer à recevoir les jeunes Peuls, ce natif de Mopti a ouvert trois autres bases dans la région : à Douentza, Diallassagou et Egousogou, dans le cercle de Bankass.

Au fil des mois, Sékou Allaye Bolly est devenu une figure de cette communauté dans le centre du pays. Et en l’absence d’interlocuteur entre les groupes armés peuls et l’État malien, le jeune trentenaire s’est donné pour mission d’extraire les jeunes Peuls des rangs des groupes jihadistes qui essaiment dans le centre du Mali. Avec, pour objectif final, de les faire participer au DDR.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte