Politique

Souhayr Belhassen

Présidente de la FIDH, 64 ans, Tunisie

Grande figure du journalisme tunisien, ancienne collaboratrice de Jeune Afrique à Tunis, auteure, avec Sophie Bessis, d’une biographie remarquée d’Habib Bourguiba, le père de l’indépendance, elle a été portée à la tête de la Fédération internationale des droits de l’homme en avril 2007. Première femme à accéder à la présidence de cette organisation, créée en 1922 et forte aujourd’hui de 160 membres, elle succède à l’avocat sénégalais Sidiki Kaba. Militante des droits de l’homme depuis une vingtaine d’années, ancienne vice-présidente de la Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH), en butte aux tracasseries du pouvoir, Souhayr Belhassen entend consacrer son mandat de trois ans à la défense des migrants, des militants des droits de l’homme des pays du Sud et à la lutte contre l’impunité des dictateurs et des tortionnaires.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte