Économie

L’Africa CEO Forum veut briser le plafond de verre des entreprises africaines

Intervenantes du panel féminin au Africa CEO Forum. © © Africa CEO Forum / Jeune Afrique

À l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes 2019, l’Africa CEO Forum, dont la 7e édition se tiendra les 25 et 26 mars prochains à Kigali, au Rwanda, dévoile son plan d’action pour renforcer la présence des femmes dans les conseils d’administration des entreprises africaines.

Initiée il y a trois ans, l’initiative « Women In Business » de l’Africa CEO Forum est née de deux constats : seules 5 % des CEOs en Afrique sont des femmes, et elles n’occupent que 14 % des sièges des conseils d’administration dans les entreprises.

Face à cette situation, l’Africa CEO Forum a décidé d’agir en faisant de la promotion du leadership féminin l’une de ses priorités. Chaque année, il engage et fédère l’ensemble de la communauté des affaires autour d’une mission claire : faire progresser significativement la féminisation des postes de décision dans les entreprises africaines.

Pour répondre à cet objectif, l’initiative « Women In Business », menée en partenariat cette année avec Globacom, étoffe son dispositif à travers 3 actions-phares.

Un panel de discussion

Premièrement, un panel de discussion de haut niveau au cours duquel des femmes aux parcours exceptionnels échangeront sur les moyens et conditions requises pour accéder, et s’imposer, au sein des conseils d’administration des entreprises africaines. En ouverture de panel, Bella Disu, vice-présidente exécutive de Globacom, livrera les clés de sa réussite et ses préconisations pour relever ce défi.

Charte de la diversité

Ensuite, un atelier stratégique rassemblant une centaine de dirigeantes et dirigeants d’entreprises. L’objectif : construire ensemble une charte de la diversité. Sensibiliser les cadres supérieurs à la cause de la diversité des genres, mettre en œuvre des quotas et des plans d’action concrets pour augmenter la proportion de femmes en entreprise, créer et appliquer des politiques de ressources humaines visant à identifier et à promouvoir les talents féminins : la charte du genre aura vocation à guider les acteurs économiques africains dans leur déploiement d’actions tangibles et mesurables pour atteindre l’égalité entre les femmes et les hommes.

Trophée « Gender Leader »

Point d’orgue du dispositif, le trophée du « Gender Leader » sera remis à l’occasion des Africa CEO Forum Awards 2019. Il récompensera l’entreprise qui s’est distinguée, au cours de l’année écoulée, par ses actions de promotion du leadership féminin, notamment au sein de ses instances dirigeantes, selon trois critères : représentativité des femmes dans le conseil d’administration de l’entreprise, pourcentage de femmes au sein du comité exécutif du groupe et de ses filiales et enfin stratégie de l’entreprise en termes de promotion du leadership féminin.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte