Télécoms

Huawei : trois présidents tournants mais un seul véritable patron

Guo Ping, actuellement président tournant de Huawei.

Guo Ping, actuellement président tournant de Huawei. © HUAWEI

Depuis 2011, Huawei a mis en place une gouvernance particulière avec à sa tête trois « présidents tournants » qui se relaient tous les six mois. Ren Zhengfei, le fondateur du groupe, a choisi ce système original pour lui succéder.

Contrairement aux prédictions des observateurs, qui pensaient que ce mode de management serait transitoire, le temps pour Zhengfei de se choisir un dauphin, il s’est finalement pérennisé.

Ce sont toujours les trois mêmes responsables, jeunes quinquas dont les profils sont complémentaires, qui alternent à ce poste, avant de redevenir vice-présidents quand ils ne sont pas aux manettes : Guo Ping, le président tournant actuel, qui a fait ses armes dans la R&D et qui pilote le Comité des finances ; Eric Xu, ancien responsable du marketing, qui dirige le comité de la stratégie et du développement ; et enfin Ken Hu, qui a développé la division commerciale et préside la division technologique ainsi que la filiale américaine.

Cette direction tournante va de pair avec une culture qui valorise à la fois l’esprit collectif, l’innovation et l’entrepreneuriat dans un groupe qui appartient totalement à 80 000 salariés actionnaires (sur 180 000 employés au total). Ren Zhengfei ne détient lui-même que 1,4 % des parts, même si, au dire des connaisseurs du groupe, il reste actionnaire de référence et le patron véritable.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte