Dossier

Cet article est issu du dossier «Présidentielle au Sénégal : un « coup KO » réussi pour Macky Sall»

Voir tout le sommaire
Politique

Présidentielle au Sénégal : à Guediawaye, Macky Sall fait les yeux doux à la banlieue dakaroise

Meeting de Macky Sall à Guediawaye, le mercredi 20 février 2019.

Meeting de Macky Sall à Guediawaye, le mercredi 20 février 2019. © Sylvain Cherkaoui pour JA

Le président candidat Macky Sall devra faire le plein de voix à Dakar pour espérer passer dès le premier tour. Le 20 février, il avait donc mis les petits plats dans les grands pour son meeting à Guediawaye, grande banlieue populaire de la capitale.

Il est arrivé en conquérant, juché sur son bus à impérial de campagne entouré d’une nuée de partisans. Au lendemain de son meeting au stade de Pikine, Macky Sall poursuivait le mercredi 20 février sa tournée de la banlieue dakaroise en se rendant à Guediawaye. Dans cette ville populaire du nord de la capitale dont son frère cadet, Aliou Sall, est maire depuis 2014, le président candidat avait sorti les grands moyens.

Objectif : s’assurer une large victoire dans ce département peuplé de la région de Dakar, dans laquelle il lui faudra réaliser un bon score s’il veut, comme il l’annonce depuis des mois, être réélu dès le premier tour le 24 février.

Meeting de Macky Sall à Guediawaye, le mercredi 20 février 2019. © Sylvain Cherkaoui pour JA


>>> À LIRE – Présidentielle au Sénégal : comment Macky Sall s’est placé en maître du jeu


Personnalités politiques et stars

Plusieurs milliers de sympathisants du président avaient fait le déplacement. Boubous beige et marron aux couleurs de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (BBY), casquettes et écharpes à l’effigie de leur champion, pancartes vantant ses mérites et ceux de ses lieutenants locaux… Dans une ambiance électrique, Macky Sall est arrivé sur l’estrade accompagné de son frère et d’Aminata Touré, son ancienne Première ministre et directrice de campagne. Plusieurs figures de la majorité présidentielle dans le département de Guediawaye étaient également présentes, comme Lat Diop, Racine Talla, ou encore le député Lika Ba.

Pour chauffer la foule, les organisateurs s’étaient offerts les services de différentes stars sénégalaises. Le groupe Bideew Bou Bess, la diva Viviane Chidid et le chanteur Baaba Maal ont assuré l’animation musicale. Le célèbre lutteur Balla Gaye 2, le « Lion de Guediawaye », y est aussi allé de son petit numéro sur le podium sous les ovations de la foule et les yeux admirateurs des enfants.

Meeting de Macky Sall à Guediawaye, le mercredi 20 février 2019. © Sylvain Cherkaoui pour JA

Il n’y aura pas match ici le 24 février !

Un bilan vanté

Voilà pour le show bien rodé. Le président sortant a ensuite pris la parole, déclinant la stratégie qu’il applique méticuleusement depuis le début de la campagne : mettre en avant son bilan économique et social, en « ignorant royalement » les attaques virulentes de ses opposants sur le terrain politico-judiciaire. Dans cette banlieue déshéritée de Dakar, il a listé ses réalisations et promis encore plus pour un éventuel deuxième mandat.


>>> À LIRE – Sénégal : 2012-2019, le mandat des grands chantiers de Macky Sall


Désenclavement grâce à l’extension du réseau routier et des transports en commun, lutte contre l’insécurité avec de nouveaux commissariats et le développement de l’éclairage public, création d’une nouvelle université et de nouveaux centres de formation, installation d’infrastructures sportives et culturelles… Rien n’a été oublié par Macky Sall pour vanter les bienfaits de sa politique locale.

« Aujourd’hui, Guediawaye n’est plus une banlieue mais une ville moderne et émergente où il fait bon vivre, a-t-il assuré, casquette BBY vissée sur le crâne. Il n’y aura pas match ici le 24 février ! » Remerciant la foule pour sa « mobilisation exceptionnelle », le président a conclu en appelant ses partisans à « tous se rendre dans les bureaux de vote » dimanche prochain pour obtenir sa victoire dès le premier tour.

Lire les autres articles du dossier

«Présidentielle au Sénégal : un « coup KO » réussi pour Macky Sall»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte