Dossier

Cet article est issu du dossier «Présidentielle au Sénégal : un « coup KO » réussi pour Macky Sall»

Voir tout le sommaire
Politique

Présidentielle au Sénégal : à qui profite l’émergence ?

Inauguration du pont Farafenni, le 21 janvier 2019. © Sylvain Cherkaoui pour JA.

Des ponts, des arènes sportives, des centrales solaires, des centaines de kilomètres de bitume... Les grands projets inscrits au Plan Sénégal émergent (PSE) ont transformé le Sénégal. Mais certains pointent les risques d’endettement, la faible part prise par les entreprises sénégalaises dans les chantiers, et questionnent la réalité des retombées pour les populations.

« Le Sénégal joue les seconds couteaux dans des programmes à forte vocation patriotique censés œuvrer à son développement. Le PSE n’offre aux entreprises locales que des emplois de main-d’œuvre, des emplois éphémères. On ne peut pas se contenter de ça ! » L’état des lieux cinglant de Mamadou Diouf, coordinateur du Forum social sénégalais, porte les doléances de toute une frange du patronat sénégalais. Face à une kyrielle de projets d’infrastructures confiés à des partenaires étrangers, les entreprises nationales peinent en effet à trouver leur compte au sein de l’ambitieux Plan Sénégal émergent (PSE), lancé en 2014 avec l’échéance de 2035 dans le viseur.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Lire les autres articles du dossier

«Présidentielle au Sénégal : un « coup KO » réussi pour Macky Sall»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte