Société

À Paris, enquête sur le trafic du khat, la plante psychotrope prisée dans la Corne de l’Afrique

Un jeune somalien tente de vendre du khat ramassé dans une rue de son village. © Farah Abdi Warsameh/AP/SIPA

Illégal en France, le khat est commercialisé clandestinement dans les salons de thé parisiens du 18e arrondissement. Enquête auprès des dealers et des consommateurs de cette plante psychotrope, dont beaucoup sont originaires de Somalie, d'Éthiopie, ou de Djibouti, où elle fait souvent partie intégrante de leur quotidien.

La scène est ordinaire dans ce salon de thé de la Goutte d’Or, dans le 18e arrondissement de Paris. Jamal entre avec circonspection dans ce local qui semble fermé. À l’intérieur pourtant, une trentaine d’hommes originaires de la Corne de l’Afrique mâchent tranquillement du khat, chauffé par une tasse de thé à la menthe, les coins de leur bouche remplis par de petites feuilles vertes.

Le salon dans lequel Jamal se procure cette plante est seulement l’un des points de vente qui parsèment discrètement la capitale. Car en France, contrairement à plusieurs pays africains, cette plante est illégale. Le gouvernement français interdit ce produit stupéfiant aux effets euphorisants comparables à ceux des amphétamines. Pour éviter l’attention des autorités, la consommation et la vente se font de manière confidentielles. Jeune acheteur somalien, Jamal le sait bien. Il vient souvent dans ce café pour s’approvisionner. « J’en ai toujours mâché en Somalie, j’en ai besoin pour me concentrer, oublier mes problèmes et réfléchir », raconte-t-il à Jeune Afrique.

SAYYID AZIM/AP/SIPA

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte