Télécoms
Airtel Networks Limited est le numéro 3 du marché nigérian avec 33,68 millions d’abonnés (22,8 %). © Sunday Alamba/AP/SIPA

Cet article est issu du dossier

Télécoms : les derniers paris d’Airtel

Voir tout le sommaire
Économie

Télécoms : Airtel Africa confirme ses bons résultats

Avec la publication de ses résultats pour le quatrième trimestre 2018, Airtel Africa confirme la hausse de sa performance, portée par ses filiales au Nigeria et en Afrique de l’Est.

Mis à jour le 4 février 2019 à 18:42

Une publicité pour Airtel à Libreville (Gabon) en juillet 2018. © Jacques Torregano pour JA

Rendus publics le 31 janvier à New Delhi, les résultats du dernier trimestre de l’année 2018 d’Airtel Africa confirment le redressement de ses performances, toujours porté par ses filiales au Nigeria et en Afrique de l’Est, qui représentent conjointement 72% de ses revenus et 75% de sa marge Ebitda.

97,9 millions d’abonnés

L’opérateur compte désormais 97,9 millions d’abonnés, soit une hausse de 4,1% par rapport au troisième trimestre, et de 16,4% sur une année. La marge Ebitda continue également de s’améliorer, à 305 millions de dollars sur le dernier trimestre, soit 8,5% de plus qu’à la même période il y a un an.

La forte croissance des revenus dans l’internet mobile (Data), de 28,6% en un an, et des services de paiement Airtel Money, de 29,1% en un an, viennent compléter la faible progression sur la voix, qui n’a progressé que de 3,7% en un an. Ce qui fait que le revenu moyen par abonné (Arpu) de la branche africaine du groupe indien Bharti Airtel s’est très légèrement amélioré (+0.4%) au dernier trimestre.