Electricité

Maroc : le développeur de barrages Platinum Power au cœur d’un conflit entre ses actionnaires

Image d'illustration d'un projet hydroélectrique de Sarine Engineering, co-entreprise de Platinum Power et de Groupe E. © DR

Alors que le conflit entre les deux actionnaires principaux du groupe fait rage, l'énergéticien Platinum Power connaît de sérieux problèmes financiers et ses projets sont à l'arrêt. Retour sur une affaire qui secoue les cercles économiques marocains.

Le développeur de barrages Platinum Power continuera finalement d’exister. Le 5 février, ses actionnaires se réunissaient dans le cadre d’une assemblée générale extraordinaire, afin de statuer sur la situation de l’entreprise. Ceux-ci ont finalement décidé la continuation de l’activité, malgré la consommation des trois quarts du capital. Cette décision a été prise en l’absence de l’actionnaire américain Michael Toporek, patron du fonds d’investissement Brookstone Partners.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte