Diplomatie

Jalel Harchaoui : « Les puissances arabes veulent que la Russie joue un plus grand rôle en Libye »

Lors de la conférence de Palerme sur le dialogue interlibyen, le 13 novembre 2018. © Antonio Calanni/AP/SIPA

Dans sa grande offensive diplomatique et commerciale en Afrique du Nord, la Russie a fait de la Libye un dossier prioritaire. Pour quels objectifs et avec quelle stratégie ? Eléments de réponse avec Jalel Harchaoui, spécialiste de la Libye et enseignant en géopolitique à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (France).

Réunions à Moscou avec le maréchal Haftar, activité en coulisses pour faire libérer Hannibal Kadhafi – emprisonné au Liban depuis 2015 – , négociations pour relancer les activités libyennes des géants énergétiques russes : l’ex-puissance soviétique cherche bien à exploiter les opportunités politiques et économiques qu’offrent la Libye.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte