Économie

Capital Trust mobilise 100 millions de dollars pour le fonds Euromena III

Par
Mis à jour le 2 septembre 2014 à 17:30

La société financière Capital Trust a déjà levé 100 millions de dollars pour le premier tour de table de son fonds Euromena III. Principale nouveauté : 30 % de ces sommes seront investies en Afrique subsaharienne.

La société financière Capital Trust, immatriculée à Londres et spécialiste du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, avance lentement mais sûrement dans la levée de son dernier fonds Euromena III. Le premier tour de table, qui doit se clore prochainement, a déjà permis à la société, dont l’activité d’investissement en fonds propres est dirigée par le Franco-Libanais Romen Mathieu, de réunir une centaine de millions de dollars.

Lire aussi :

Capital-investissement : le best-of 2013

Amethis Finance lève 530 millions de dollars pour son premier fonds dédié à l’Afrique

BPI France vise le sud du Sahara

Bailleurs

Parmi les bailleurs figurent la Société financière internationale, filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, Proparco, filiale de l’Agence française de développement (AFD), la société allemande d’investissement et de développement DEG et la Banque européenne d’investisserment.

Une deuxième tranche doit permettre d’atteindre un total de 200 millions de dollars.

Pour rappel, Proparco et la BEI avaient déjà été les investisseurs principaux du fonds Euromena II.

Sud du Sahara

Principale nouveauté de ce fonds : 30 % de ces sommes seront investies en Afrique subsaharienne. Les deux précédents fonds lancées par Capital Trust, qu’il s’agisse d’Euromena LP ou de Euromena II, clos respectivment en 2006 (63 millions de dollars) et en 2009 (91 millions de dollars), ne couvraient que les zones Afrique du Nord et Moyen-Orient.