Santé

Ebola en RDC : l’épidémie a tué 443 personnes depuis août

Des travailleurs médicaux désinfectent un cercueil après le décès d'une personne susceptible d'avoir été contaminée par Ebola, en République démocratique du Congo, Béni, 13 août 2018. © AFP / John WESSELS

L'épidémie d'Ebola, qui sévit depuis le mois d'août dernier dans deux provinces de la RDC, a fait 443 morts, selon un dernier décompte des autorités sanitaires congolaises.

« Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 715, dont 666 confirmés et 49 probables. Au total, il y a eu 443 décès » dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, indique le ministère de la Santé dans son bulletin daté de jeudi 24 janvier.

Le ministère note par ailleurs que « 236 cas suspects » sont en cours d’investigation, tandis que 248 personnes sont guéries de la maladie. Le nombre de victimes a presque doublé depuis fin novembre, quand un dernier bilan faisait état de 222 morts.

Déclarée le 1er août 2018 dans la région de Beni au Nord-Kivu (est), la dixième épidémie d’Ebola en RDC s’est rapidement propagée vers la province voisine de l’Ituri (nord-est). En décembre, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) s’était appuyée sur l’épidémie et l’insécurité qui gangrène la région pour justifier l’annulation de l’élection du 30 décembre dans les circonscriptions de Beni et Butembo.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte