Sécurité

Guinée-Bissau : libération des 10 militaires accusés de tentative d’assassinat du chef d’état-major

Des soldats en Guinée-Bissau. © Youssouf Bah/AP/SIPA

Dix militaires accusés de tentative d'assassinat du chef d'état-major des armées en Guinée-Bissau, le général Biague Nantam, il y a plus d'un an, ont été mis en liberté « faute de preuves ».

Ces dix militaires, dont plusieurs officiers arrêtés en décembre 2017, étaient soupçonnés d’avoir voulu assassiner le général Biague Nantam à son retour au pays d’un voyage pour raisons médicales. Ils ont finalement été libérés « faute de preuves », a indiqué jeudi 24 janvier une source judiciaire sous couvert d’anonymat.

« Aucune preuve de leur implication dans une action visant à éliminer physiquement le chef d’état-major des armées n’a été présentée contre eux, au bout de 13 mois de détention », a déclaré leur avocat Ricardo Nancassa, confirmant leur remise en liberté. Détenus dans une caserne proche de l’aéroport, les dix miliaires réclament leur réintégration dans leurs unités respectives et une indemnité.

Instabilité et trafic

Le général Nantam a été nommé chef d’état-major en septembre 2014 par le président José Mario Vaz après le limogeage du général Antonio Indjai. Ce dernier, meneur du coup d’État d’avril 2012 dont le pays avait mis deux ans à se remettre, est également recherché par les États-Unis pour trafic de drogue.

En 2013, l’inculpation du général Indjai et l’arrestation rocambolesque par l’agence fédérale anti-drogue américaine (DEA) du chef de la Marine « Bubo » Na Tchuto – condamné par un tribunal américain à quatre ans de prison, est rentré à Bissau en octobre 2016 – avait exposé au grand jour l’implication de la hiérarchie militaire dans le narcotrafic qui gangrène la Guinée-Bissau. Un pays également miné par une instabilité politique chronique, en grande partie liée aux coups d’État et tentatives de putsch de l’armée.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte