Football

CAN 2021 : à la veille de la visite d’Ahmad Ahmad à Abidjan, la Côte d’Ivoire y croit toujours

Ahmad Ahmad, le patron malgache de la CAF, lors d'une visite à Marrakech, au Maroc, en mars 2017. © Mosa'ab Elshamy/AP/SIPA

La Fédération ivoirienne de football (FIF) a bel et bien déposé un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester le glissement de calendrier de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) voulu par la CAF, dont le président, le Malgache Ahmad Ahmad, est attendu prochainement à Abidjan.

C’est une annonce qui ne passe toujours pas. Et la Côte d’Ivoire, ou au moins la fédération ivoirienne de football (FIF), présidée par Augustin Sidy Diallo, l’a fait savoir en déposant un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), pour protester contre la décision de la Confédération africaine de football (CAF) de décaler de 2021 à 2023 l’organisation de la Coupe d’Afrique confiée au pays des Éléphants.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte