Transport aérien

Maroc : Mohammed VI inaugure le nouveau terminal de l’aéroport de Casablanca

Le roi Mohammed VI (à droite) et le patron de Royal Air Maroc, Abdelhamid Addou, testant une borne libre-service dans le terminal 1 de l'aéroport de Casablanca, mardi 22 janvier 2019. © YouTube/Medi1TV Afrique

Le roi du Maroc a inauguré le 22 janvier le terminal 1 de l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Un lancement très attendu, pour un projet qui a mobilisé 31 entreprises pour un investissement frôlant les 2 milliards de dirhams.

Le roi du Maroc a procédé, mardi 22 janvier, à l’inauguration du nouveau terminal du plus grand aéroport du royaume, celui de la capitale économique Casablanca. Une nouvelle infrastructure qui devrait permettre à ce dernier d’accueillir 14 millions de passagers par an, et de devenir ainsi une plate-forme majeure des correspondances régionales ainsi qu’une zone de transit internationale.

Avec une superficie de 76 000 m² et huit nouveaux postes de stationnement des avions, dont trois dédiés à l’Airbus 380, le terminal 1 recevra à lui seul sept millions de voyageurs. Il est équipé de bornes libre-service pour enregistrer des bagages, bureaux de banque, galeries commerciales ou encore d’un parking sur deux niveaux, aménagés pour quelque 2 000 voitures.

Financé principalement par les fonds propres de l’Office national des aéroports, le chantier a vu la contribution de 31 entreprises, dont six étrangères

Chantier important pour le royaume, qui vise un haut niveau de service et mise sur le tourisme, cette rénovation a nécessité une injection de près de 2 milliards de dirhams (environ 183 millions d’euros). Il a mobilisé près de 840 travailleurs dont 600 ouvriers, 60 ingénieurs et 80 techniciens, notamment pour relier le terminal 1 au terminal 2 de l’aéroport. Financé principalement par les fonds propres de l’Office national des aéroports, il a vu la contribution de 31 entreprises, dont six étrangères.

Deux autres projets importants en attente 

Cette inauguration intervient alors que le Maroc a enregistré une hausse importante du nombre de passagers au cours des dix dernières années, passant de 6,3 millions en 2009 à 9,7 millions en 2018 – soit une croissance annuelle d’environ 5 % du nombre de passagers, et de + 2,5 % des mouvements d’avions, passant de 69 119 en 2009 à 86 565 en 2018.


>>> À LIRE – Transports : à Casablanca, des projets d’envergure bientôt inaugurés


Outre ce projet, d’autres également très importants attendent d’être inaugurés, comme celui de la ligne 2 du tramway de Casablanca. Long de 22,5 kilomètres, le tronçon desservira neuf arrondissements comptant une population de plus d’un million de personnes. Autre projet attendu avec impatience par les Bidaouis : le pont à haubans de Sidi Maârouf, qui permettra de fluidifier le trafic dans ce passage stratégique où jusqu’à 17 000 véhicules peuvent circuler aux heures de pointe. Après quatre ans de travaux, des tests ont été réalisés début janvier.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte