Économie

Maroc : le sud-africain Delta International Property rachète Anfaplace

Le groupe espagnol Interavante vient de céder son centre commercial casablancais Anfaplace Shopping Center au groupe sud-africain Delta Property. Une opération au coût estimé à plus d’un milliard de dirhams (118 millions de dollars).

Par et
Mis à jour le 1 septembre 2014 à 17:31

Le mall sera géré par Freedom Property Fund, une société de gestion de droit marocain créée à cet effet. DR

Le centre commercial Anfaplace Shopping Center change de propriétaire. Promu et développé par l’espagnol Interavante (ancien propriétaire de Fadesa Maroc), ce mall à succès situé sur la corniche casablancaise vient d’être racheté par Delta International Property Holdings Limited, un fonds d’investissement sud-africain.

Spécialisé dans l’immobilier commercial et professionnel, ce fonds créé en 2013 a déboursé un peu plus d’un milliard de dirhams (118 millions de dollars) pour s’offrir ce petit temple casablancais du shopping. « Le rachat ne porte que sur le centre commercial. Toute la composante immobilière et hôtelière du projet, qui comprend des villas, des appartements, des bureaux et un Four Seasons, reste la propriété d’Interavante « , a fait savoir le groupe espagnol. Construit sur une superficie de 30 000 mètres carrés, Anfaplace Shopping, qui a ouvert ses portes début 2013, compte à ce jour plus de 90 enseignes de prêt-à-porter, de mode, de restauration, en plus d’un hypermarché Carrefour.

Lire aussi :

Maroc : la CGI se bâtit un avenir hors du luxe et au sud du Sahara

Les Marocains découvrent les joies du « mall »


Investissement de référence

Le fonds sud-africain compte capitaliser sur ces acquis et faire d’Anfaplace son son investissement de référence au Maroc. Le mall sera géré par Freedom Property Fund, une société de gestion de droit marocain créée à cet effet.

Lancé en 2013 par le groupe Delta, propriété des hommes d’affaires sud-africains Sandile Nomvete et Bronwyn Corbett, le fonds sud-africain est coté aux Bermudes et à Johannesburg (depuis juillet 2014).

En dehors du Maroc, où il vient de boucler sa première opération d’investissement, Delta serait en train de finaliser trois opérations d’acquisition d’actifs immobiliers au Mozambique, et ne cache pas son intention de faire de même au Nigéria et au Ghana.