Finance

Nigeria : après l’État, Access Bank se met aux obligations vertes

Les huit banques d’importance systémique représentent plus de 70% des actifs bancaires du pays. Ici, Lagos Island. © Gwenn DUBOURTHOUMIEU pour JA

La banque nigériane devrait être la première entreprise privée du pays à émettre des « green bonds », pour un montant escompté de 15 milliards de nairas, soit 36 millions d'euros.

Quelques semaines après avoir annoncé, le 17 décembre 2018, un accord de principe pour racheter sa concurrente Diamond Bank et devenir ainsi la plus grande banque du Nigeria en termes de dépôts et d’actifs, Access Bank se préparerait à sa première émission d’obligations vertes, a appris Bloomberg auprès d’une source proche du dossier.

Ces green bonds, destinés, comme leur nom l’indique, à soutenir des projets de développement durable, devraient permettre à la banque de lever 15 milliards de nairas (36 millions d’euros) d’ici la fin du premier trimestre.

Il s’agirait de la première émission d’obligations vertes par une entreprise privée dans le pays. Abuja a déjà recouru aux green bonds en 2017. Pour sa première levée de fonds de ce type, le pays avait obtenu 10,7 milliards de nairas.

Des financements encore peu utilisés en Afrique

En Afrique, les obligations vertes restent relativement rares, à l’exception du Maroc, où l’Agence marocaine pour les énergies renouvelables (Masen) a été la première à y croire : en 2016, à l’approche de la COP22 de Marrakech, elle avait levé 100 millions d’euros. BMCE Bank lui avait emboîté le pas, pour un montant de 45 millions d’euros, suivie deux jours plus tard par la BCP.

Le troisième pays à s’être signalé sur ce type de financement est l’Afrique du Sud, avec des émissions de deux municipalités, Le Cap (84 millions de dollars en juillet 2017) et Johannesburg (136,9 millions de dollars dès juin 2014), la banque Nedbank (297,2 millions de dollars en août 2012) et l’investisseur immobilier Growthpoint (94 millions de dollars en avril 2018).

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte