Dossier

Cet article est issu du dossier «Présidentielle en RDC : l'alternance, et après ?»

Voir tout le sommaire
Diplomatie

[Exclusif] Présidentielle en RDC : ce que les chefs d’État africains vont dire à Joseph Kabila

Paul Kagame, président rwandais et président en exercice de l'Union africaine et Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'UA, le 17 janvier à Addis Abeba. © DR / présidence rwandaise.

Comme cela a été décidé lors du mini-sommet d’Addis-Abeba sur les élections en RDC, une délégation de chefs d’État doit se rendre à Kinshasa dès lundi. Ils entendent placer Joseph Kabila devant une alternative inédite.

Les oreilles du président congolais Joseph Kabila ont sifflé, jeudi 17 janvier. Lui-même n’ayant pas fait le déplacement, aucun Congolais n’a pu participer à la réunion à huis clos des chefs d’État et de gouvernement qui s’est tenue dans la capitale éthiopienne. Dans l’assistance : Abiy Ahmed (Éthiopie), Alpha Condé (Guinée), Idriss Déby Itno (Tchad), Hage Geingob (Namibie), Paul Kagame (Rwanda), João Lourenço (Angola), Edgar Lungu (Zambie), Yoweri Museveni (Ouganda) et Denis Sassou Nguesso (Congo-Brazzaville).

Après le début de la réunion, vers 16 heures locales, tous les chefs d’État se sont accordés à dire que les résultats provisoires proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), qui donnent l’opposant Félix Tshisekedi vainqueur, n’étaient pas conformes à la réalité, selon les confidences faites à Jeune Afrique par l’un des participants.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Lire les autres articles du dossier

«Présidentielle en RDC : l'alternance, et après ?»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte