Pétrole & Gaz

Industrie pétrolière : Tullow Oil prévoit d’accroître sa production d’au moins 4,4 % en 2019

Le FPSO du champs de TEN au Ghana © Tullow Oil

La junior britannique anticipe une hausse de sa production comprise entre 4,4 % et 13,3 % et devrait relancer le versement de dividendes à ses actionnaires.

La société pétrolière devrait produire entre 94 000 et 102 000 barils équivalent pétrole par jour cette année, selon un document publié sur son site internet, contre 90 000 barils équivalent pétrole par jour en 2018, notamment du fait de l’augmentation de sa production au Ghana.

L’exploitation des champs TEN , lancée en 2017, et de Sankofa y complètent celle du champ de Jubilee (exploité depuis 2010), permettant de porter la production ghanéenne au-delà de 180 000 barils équivalent pétrole par jour, contre 146 000 barils prévus dans le budget 2018.

Des chiffres satisfaisants, qui ont permis à Tullow Oil d’annoncer en novembre qu’elle recommencerait à verser des dividendes, une pratique qu’elle avait suspendue en 2015 en raison de la baisse du prix du pétrole. À partir de 2019, Tullow Oil  prévoit verser au moins 100 millions de dollars à ses actionnaires, avec une option pour un dividende spécial pour cette année.

Taxe contestée en Ouganda

Mais tout les voyants ne sont cependant pas au vert pour la junior spécialisée sur l’Afrique. Cette dernière s’attendait en effet à pouvoir vendre une partie de ses participations dans les champs pétrolifères ougandais avant la fin de l’année 2018.

Mais le 20 décembre, la ministre ougandaise de l’Énergie, Irène Muloni, a annoncé qu’elle avait autorisé Tullow Oil à céder une partie de ses participations dans le pays au français Total et au groupe public chinoise CNOOC (China National Offshore Oil Corporation) à la condition que la société s’acquitte d’une taxe de 167 millions de dollars (146,5 millions d’euros), ce que le britannique conteste.

Le retard pris dans cette transaction a pesé sur les flux de trésorerie disponibles et sur la réduction de la dette de la société.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte