Diplomatie

Madagascar : qui sont les chefs d’État annoncés à l’investiture d’Andry Rajoelina ?

Des partisans d’Andry Rajoelina, lors de la campagne pour l'élection présidentielle.

Des partisans d’Andry Rajoelina, lors de la campagne pour l'élection présidentielle. © Themba Hadebe/AP/SIPA

Pour son investiture, samedi au stade de Mahamasina à Antananarivo, Andry Rajoelina voit les choses en grand. Plus de 20 000 personnes sont attendues, dont plusieurs chefs d’État et anciens chefs d’État.

La cérémonie d’investiture d’Andry Rajoelina – dont l’élection a été validée par la Haute Cour constitutionnelle le 8 janvier -, se déroulera samedi 19 janvier, à Antananarivo. Plus de 20 000 personnes sont attendues au stade de Mahamasina pour l’événement.

Après la cérémonie publique, qui se tiendra à 10 h, heure locale, un déjeuner officiel doit rassembler 2 000 invités, dont une centaine de VIP, chefs d’États et de gouvernements, vice-présidents, ministres et dirigeants d’institutions internationales.


>>> À LIRE – Madagascar : la cartographie de la victoire d’Andry Rajoelina illustre des clivages anciens


Des délégations d’une trentaine de pays

Sont notamment annoncés les chefs d’État suivants : Hage Geingob (Namibie, président en exercice de la SADC), Edgar Lungu (Zambie), Alpha Condé (Guinée), Azali Assoumani (Comores), Nana Akufo Addo (Ghana), George Weah (Liberia) et Sahle Wordk Zewde (Éthiopie).

Une trentaine de pays ont prévu d’envoyer une délégation. Parmi les personnalités ayant confirmé leur venue, on peut notamment citer Daniel Kablan Duncan, vice-président ivoirien, Bernard Makuza, président du Sénat rwandais ou encore Richard Sezibera, ministre rwandais des Affaires étrangères.

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État français aux Affaires étrangères, Mikhail Bogdanov , vice-ministre russe des Affaires étrangères ou encore Hei Wei, vice-Premier ministre chinois, doivent également être présents.

Nicolas Sarkozy annoncé

Les représentants d’institutions internationales  – Nations unies, Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Commission de l’Océan Indien (COI), Union africaine (UA), Union européenne (UE) – seront également présents. Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union africaine, Stergomena Tax, secrétaire exécutive de la SADC,  et Hamada Madi Bolero, secrétaire général de la Commission de l’Océan indien, ont confirmé leur présence ce jour-là.

D’anciens chefs d’État feront également le déplacement, à l’image de l’ancien président français Nicolas Sarkozy. Outre ces invités politiques, une vingtaine d’investisseurs internationaux de premier plan, venus de France, d’Inde, de Chine, de Corée du Sud, des États-Unis, d’Allemagne, d’Israël ou des Émirats arabes unis, entre autres, assisteront à l’investiture.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte