Capital-investissement

Investisseurs & Partenaires lance un fonds dédié à l’éducation et la formation professionnelle

Gilles Tonelli, conseiller-ministre monégasque des Relations Extérieures et de la Coopération, et Jean-Michel Severino, président d'Investisseurs & Partenaires. © Direction de la Communication / Michael Alesi

Le nouveau véhicule du capital-investisseur dirigé par Jean-Michel Severino devrait voir le jour fin 2020, avec l'appui de la coopération monégasque.

Le groupe français spécialisé dans l’investissement d’impact Investisseurs & Partenaires (I&P), en partenariat avec la coopération monégasque, est en train de constituer un fonds spécialisé dans « l’amélioration de l’offre éducative professionnalisante dans le secteur privé. Le partenariat a été signé ce 15 janvier à Monaco, lors d’un événement réunissant la presse et plusieurs experts africains de l’éducation. Le projet doit débuter par une levée de fonds mi-2019 pour un lancement effectif fin 2020.

« Le projet est porté par le Gouvernement princier, en tant que bailleur, et par Investisseurs & Partenaires (I&P), en tant qu’opérateur », indiquent l’entreprise parisienne et l’institution monégasque dans un communiqué conjoint. Pour les frais de constitution du véhicule d’investissement, I&P bénéficie d’une subvention d’un million d’euros apportée par la Coopération monégasque au développement.


>>> LIRE AUSSI : Jean-Michel Severino (I&P) : « La croissance de notre équipe se fera à 90 % en Afrique »


Selon Jean-Michel Severino, le fonds doit couvrir l’Afrique francophone « au sud comme au nord du Sahara » et investir tant dans des écoles ou instituts privés que dans des initiatives annexes comme l’édition ou des plateformes de formation en ligne. Néanmoins, les secteurs ciblés, le type d’entreprises et institutions bénéficiaires ainsi que l’aire géographique dans laquelle les investissements et l’accompagnement auront lieu sont en cours de précision.

Défaillance des États

« C’est un choix stratégique de savoir si le véhicule va par exemple investir dans l’immobilier ou pas. Les montants à lever peuvent largement varier en fonction des partis que nous prendrons », indiquait en octobre 2018, Jean-Michel Severino à Jeune Afrique Business +. Aucune estimation n’est pour le moment communiquée concernant la dotation du fonds.

Déjà engagé dans l’éducation à travers le réseau de lycées privés Enko Education, mais aussi dans le centre de formation malien Trainis et l’African Management Initiative au Kenya, I&P a décidé de concrétiser sa présence sur le secteur pour plusieurs raisons : « Comme beaucoup d’autres, nous avons fait le constat d’une défaillance de l’État dans le secteur public qui ne sera pas rapidement réglée », explique le patron d’I&P. Un constat que l’entreprise avait déjà fait lors de la mise en place et la gestion un fonds d’amorçage d’1,5 million d’euros précédemment commandé par la Jacobs Foundation, d’origine suisse.

Offensive des capital-investisseurs

L’intérêt des capital-investisseurs pour l’éducation et l’enseignement supérieur ne cesse de croître sur le continent. En septembre, le britannique Actis, par la voie de son réseau Honoris United Universities, créé en juillet 2017, a racheté l’École d’architecture de Casablanca. Le mois suivant il faisait l’acquisition du groupe tunisien Upsat, spécialisé dans la formation aux métiers paramédicaux. Les deux établissements ont ainsi rejoint un groupement qui compte désormais dix écoles et 58 campus implantés dans neuf pays du continent.

Galileo Global Education, propriété de la société d’investissement américaine Providence Equity et détenteur notamment du groupe ISM au Sénégal, a de son côté fait entrer BPIFrance dans son capital pour accélérer son développement sur le continent et débarqué Kamil Senhaji, ex-directeur du développement de JCDecaux Afrique, pour piloter le développement sur le continent.

Enfin, Helios Investment Partners a annoncé début octobre 2018, avoir acquis une participation minoritaire dans KMR Holding Pédagogique, fondé et piloté par le Marocain Mohamed Kabbadj. L’un des projets de ce rapprochement concerne la création d’une plateforme de résidences étudiantes en Afrique francophone.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte