Archives

Comment Olam l’a emporté

Par
Mis à jour le 26 mai 2008 à 17:03

En reprenant La Compagnie cotonnière de Côte d’Ivoire (LCCI) avec une offre à 8 milliards de F CFA (voir p. 86), le groupe singapourien de négoce agro-industriel Olam a battu la société Dagris, qui proposait 6 milliards de F CFA et Ivoire Coton (Aga Khan), qui en était resté à 3 milliards pour un seul lot (l’usine de Mbengué).
« Le prix est correct et le repreneur est crédible. C’est une bonne nouvelle pour le pays », estime un proche du dossier. Adossé à Ivoire Coton – qui, au final, récupérerait Mbengué – et à l’homme d’affaires ivoirien Soukpafolo Koné – qui obtiendrait les deux usines de Korhogo -, Olam a déjà entrepris la mise à disposition des engrais pour la campagne 2008-2009.